13

Jui

création de site vitrine

Parmi les propositions de développement de sites Internet reviennent très souvent la création de site vitrine.

Pourquoi choisir la création de site vitrine

Il y a une excellente raison à la création de site vitrine, vous souhaitez être visible sur Internet. Il y a pourtant mille façon de gagner en visibilité : une page facebook, une inscription sur google map voire même un compte Twitter. Sauf qu'une vitrine, c'est avant tout une histoire d'image.

Imaginez que votre société est une simple pièce donnant sur la rue. Que seule une grande baie vitrée vous sépare des passants. Voici votre site vitrine. Maintenat, demandez-vous ce que vous souhaitez montrer en premier à ces passants.

Et qui sont-ils d'abord ? De potentiels clients, qui surfant sur le net via des termes de recherche précis, ont atterri devant votre vitrine ? Ou des flâneurs qui n'ont cure de votre activité ? Pourtant, faut-il laisser ces derniers sur le trottoir ? Non, surtout pas ! N'oubliez pas qu'il s'agit de votre vitrine. Le flâneur, même s'il n'a pas d'intérêt pour vous connaît peut-être quelqu'un qui en aura.

Vous comprenez désormais l'importance de ce site internet, de cette vitrine. L'importance surtout de faire appel à un professionnel car il en va de votre site vitrine comme de l'intérieur de votre maison. N'oubliez pas que ce que vous laissez, durant les quelques secondes ou minutes que le passant va rester devant votre vitrine, c'est un sentiment. De confiance, de sécurité, de rigueur. C'est votre image et celle de votre métier.

Imaginons maintenant que le visiteur entre à l'intérieur de votre boutique, donc de votre site internet vitrine. Que doit-il voir ? Comment souhaitez-vous qu'il se déplace à l'intérieur de votre espace ? Cet espace que vous avez créé pour lui. N'oubliez pas que c'est à vous de guider le client, directement ou indirectement. N'oubliez surtout pas que le visiteur doit, à la fin de sa visite, prendre contact avec vous. Car c'est bien là, l'intérêt principal de la création de site vitrine.

Création de site vitrine : mode d'emploi

A notre avis, un site vitrine se doit de contenir plusieurs informations essentielles pour vos visiteurs.

  1. Votre logo, votre charte graphique et une sobre présentation de votre activité
  2. Votre numéro de téléphone, car le but premier du site vitrine, c'est la prise de contact
  3. Un formulaire de contact par mail bien étudié et surtout, adapté à votre activité. Ne vous contentez pas du nom, prénom, message. Apportez de la plus-value.
  4. Trois ou quatre pages supplémentaires à propos de vos partenaires, de vos services ou produits
  5. Un site internet optimisé en termes de référencement
  6. Un menu simple et ergonomique
  7. Une touche d'originalité pour que l'on se souvienne de vous
  8. Un contenu rédactionnel et iconographique de qualité. N'hésitez pas à acheter des photos d'illustration.
  9. Une réflexion sur votre positionnement. Quels passants voulez-vous voir s'arrêter devant votre porte ?

Création de site vitrine et référencement

Le dernier point que nous venons d'aborder, l'optimisation du code de votre site vitrine, en termes de référencement, est essentiel. Vous n'aurez sans doute pas une actualité quotidienne, votre site vitrine ne sera pas modifié durant plusieurs mois et ce peut être préjudiciable. N'oubliez donc pas de segmenter votre site lors de sa création, d'utiliser des balises

article
et
section
, d'insérer des méta-données. Car plus votre site sera optimisé, plus votre vitrine sera épurée.


Catégorie

  • création

06

Aoû

Rendre vos sites Internet pérennes

Il y a plusieurs manières de réaliser un site Internet tout comme il existe différentes manières de construire une voiture. L'objectif et le résultat sont similaires. Le site Internet doit fonctionner et la voiture rouler.

Sauf que tout n'est pas aussi simple. Pour filer la métaphore automobile, construire une Lada ou une Roll's Royce, ce n'est pas du tout pareil. Vous pourrez me rétorquer qu'il faut être aveugle et sourd pour confondre une Lada et une Roll's Royce. Et vous auriez totalement raison. Pourtant construire une Peugeot 607 et une Mercedes classe E, ce n'est pas du tout pareil non plus. Et, si l'on excepte la signature esthétique de ces deux marques, le confort sur la route au plus néophyte des conducteurs que je suis, pourra paraîtra similaire.

Il en va de même avec les sites Internet. Bien trop de sites circulant sur le web ne sont pas optimisés. Trop lents, trop lourds, trop communs. Vous ne verrez pas la différence sans soulever le capot. Mais il y a effectivement une différence et elle est de taille : plus un site est techniquement mal programmé, plus il pâtira d'une mauvaise image pour les moteurs de recherches et plus vite il deviendra obsolète.

Il y a environs cinq ans, Mercedes a offert à l'un de ses clients une nouvelle voiture. La raison ? Sa précédente voiture, de la marque allemande, affichait au compteur 1 000 000 de kilomètres. Je ne promets pas de vous offrir un nouveau site si celui que je vous programme roule parfaitement dans 20 ans mais l'idée est là. Si je suis honnête dans mon travail, votre site doit pouvoir tenir la route pendant 20 ans, même s'il passe esthétiquement de mode.

Pour ce faire, trois points doivent être, à mon sens, scrupuleusement respectés (et nous les respectons) :

  1. Travailler dans un environnement soutenu par une communauté (python et le framework Django de notre côté)
  2. Réaliser des sites les moins lourds possibles via des images optimisés
  3. Donner accès au contenu le plus large possible au client

Bien entendu, cela n'empêche pas l'obsolescence. En moins de six mois, Django, le framework que nous utilisons est passé de la version 1.4 à la version 1.6. Cela n'affecte en rien nos précédentes réalisations mais nous devons nous adapter et fatalement, chaque nouveau site est plus moderne que le précédent.


Catégorie

  • Savoir-faire

04

Jul

Skype, l'outil collaboratif... et intrusif

Voici notre problématique. En bon développeur, je suis partisans des logiciels libres. Je ne jure que par Linux et l'Open Source. Nicolas, en bon (que dis-je, excellent !) graphiste qu'il est tourne sous Macintosh. Au milieu de tout cela, parfois quelques mètres de différences quand nous travaillons dans le même bureau, le plus souvent une centaine de kilomètres. Bref, nous nous devons d'être en contact permanent. Et nous avons choisi pour cela Skype, logiciel propriétaire et intrusif de Microsoft (c'est ce qui s'appelle un consensus).

Les plus libristes de nos lecteurs crieront leur rage, leur désespoir et proposeront une solution alternative. Certes, mais j'ai retourné le problème sous tous les angles pendant des mois. Le seul logiciel permettant de travailler correctement, avec une excellente qualité de son, de partager son écran, où que l'on soit et avec des utilisateurs multi-plateformes, se nomme Skype.

Méthode de travail

Travailler à distance, ne signifie pas ne pas avoir de vie de bureau. Au contraire, c'est une méthode offrant beaucoup plus de liberté. Nous supprimons le vacarme de l'open source, la climatisation des locaux d'entreprise, la lumière des néons et ne gardons que la communication qui peut être volontairement coupée à tout moment.

Prenons un cas clinique. Un client nous confie son site. Nicolas l'a rencontré et pris note de ses souhaits. De retour à son bureau, il me contacte via Skype. Partisans de la méthode Pomodoro (qui sera certainement sujet d'un prochain article), je ne réponds pas avant d'avoir terminé ma tâche.

J'appelle Nicolas via Skype pour une conférence téléphonique (nous n'utilisons quasiment jamais la vidéo-conférence. Cela ne vous arrive-t-il pas d'ailleurs de parler avec votre collègue tout en continuant de bosser, le nez sur votre écran d'ordinateur ?). En revanche, Skype propose une fonctionnalité capitale : le partage d'écran. C'est ainsi que l'on peut échanger sur votre design ou sur les fonctionnalités de votre site Internet

Le coût de Skype

Skype n'est qu'en partie gratuit. Certaines fonctionnalités sont logiquement payantes (le numéro de téléphone, les renvois d'appels). Il faut donc compter une dizaine d'euros par mois pour bénéficier d'appels illimités sur les fixes en France ainsi que d'un numéro de téléphone. Quelques techniques permettent de baisser ce coût. La principale et de posséder un compte Skype partagé. C'est le cas du compte Medianetroom. Nicolas et moi avons nos propres comptes et partageons celui de Medianetroom qui permet de contacter nos clients, recevoir et passer nos appels professionnels.

Vous noterez l'économie que nous réalisons sur un service de téléphonie propre à une société installée dans un seul et même espace.


Catégorie

  • Entreprise
  • Outils

02

Jul

Encore un blog... Plusieurs raisons de nous lire

Oui, je sais, encore un blog. Et vous lisez certainement déjà de nombreux articles sur le Net. Un de plus, un de trop. Alors voici quelques raisons de nous lire.

Comprendre notre entreprise

Nous avons une certaine manière de fonctionner. Nous prônons le télétravail. Certes, parce que notre activité le permet mais surtout parce que le télétravail est source de confort. Ce qui nous importe, c'est le résultat final, la tâche à accomplir.

Chacun gère ses horaires, ses vacances comme il le souhaite. A nous de veiller à ce que la gestion du projet client soit rigoureuse et que les dates limites soient respectées.

Pour ce faire nous utilisons des outils de communication virtuels (le "cloud") dont nous vous parlerons justement dans ce blog

Parler des médias

Medianetroom, c'est une entreprise de source journalistique. J'aime écrire, partager une information, l'étayer. La gymnastique de l'écriture est tout aussi importante que celle qui produit le code informatique de votre site Internet. Ecrire et développer, ce sont deux actions similaires. De même qu'il faut savoir martyriser l'écriture pour trouver son style, il ne faut pas hésiter à bousculer le code et les algorythmes pour les rendre le plus intelligible possible.

Cette passerelle entre le journalisme et le développement informatique porte un nom, c'est le data journalisme. Où comment rechercher et mettre en valeur de l'information grâce aux langages de programmation.

Partagez notre veille technologique

Nous aimons voyager. Nous avons visitez de nombreux pays. Le Japon, le Mexique, le Canada pour ne citer que les plus lointain. Ce qui signifie que nous aimons l'inconnu et les nouveautés. Surfer sur Internet, c'est aller de découvertes en découvertes. S'arrêter sur un site pour en admirer l'esthétique. S'y intéresser de plus prêt pour comprendre ses fondations. Discuter pour découvrir une communauté. Je ne dirais pas que notre activité se rapproche de l'antropologie. Mais tout de même... En attendant, lisez notre blog pour suivre notre veille technico-géopgraphique.


Catégorie

  • Entreprise
  • Outils